Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les poèmes de Giordano Eturo et de Gérard Bloufiche

Bataclan

Publié le 11 Juillet 2016 par G. Eturo in Poèmes

 Hommage aux victimes de l'attentat du Bataclan, lâchement assassinées

 

Kamila,
Ma vie de frêle passager, je la voulais à tes côtés
Car avec toi,
Je continuais à aimer,
Avec toi,
Ce vieux monde n’était plus condamné.

 

J’étais né à Paris, et mes parents aussi.
Tu vivais à Bondy mais venais d’Algérie.
Je n’étais qu’un simple passant
Quand tu lisais Molière sur un banc.

 

Ta chevelure au vent,
Tes yeux d’un noir brillant
Et ton sourire affolant,
Furent ensemble et pour longtemps
Un seul et même enchantement.

 

Tu ne lisais pas le Coran,
Tu trouvais ça inintéressant,
Tu parlais incidemment
De mauvaise fable pour enfant.

 

Tu pensais qu’il y avait un Dieu,
Souvent tu m’en faisais l’aveu
Mais tu le laissais loin dans les cieux,
Tu détestais les religieux.

 

Tu étais une Arabe islamophobe,
Tu portais des jupes et des robes,
J’étais un « de souche » agoraphobe,
Notre chambre était mon globe.

 

Nous faisions souvent l’amour
Le soir comme au petit jour ;
Nous devisions de tout, de rien,
Nous aimions notre quotidien.

 

J’adorais être ton amant,
Ton corps me laissait tremblant,
Je redevenais un enfant
Et j’oubliais tous mes tourments.

 

Ma Kamila au teint charmant,
Je vivais voluptueusement,
J’étais heureux à présent
Comme je l’étais si tranquillement
Sur le chemin du Bataclan...

 

Commenter cet article